Category

Coaching Pro

Travailler autrement

By Coaching Pro, Non classé No Comments

TRAVAILLER AUTREMENT

5 TIPS pour gagner en performance en épanouissement en sérénité et en créativité dans son travail

##travaillerautrement #creativite #sport #reveniraucorps #soutienalaparentalite #respiration #loipareto #force #angoisse #visualisation #zen #biendansmavie #coaching

work good vibes and new ideas

Avez-vous vécu cette période de vacances où vous remettez tout à plat ?
Ou bien êtes vous dans cette situation d’épuisement qui précède le burn out ?
Ou ressentez-vous quelque chose qui bloque tout simplement dans votre travail de tous les jours ou votre carrière ?
 
Je suis #mompreneur et je ne prends pas beaucoup de vacances mais mes enfants, si et ma famille aussi… mais souvent chez moi, et donc en l’occurrence sur mon lieu de travail. L’organisation du travail devient tout à coup complètement différente et l’amplitude horaire moindre.
 
A la Toussaint j’en ai donc profité pour réfléchir à ma façon de travailler. Et je vous livre donc ici 5 tips pour changer votre rapport au travail en termes de:
– épanouissement 
– performance
– sérénité
– créativité
– parentalité

TIP 1 – Epanouissement  – revenir au physique

Les pensées parasites, la flemme, l’ennui, le syndrome de l’imposteur tout ça c’est dans la tète non ? Alors revenons aux sensations, au corps et contournons le mental.

Cela peut prendre plusieurs formes :

  • – un ballon à la place d’une chaise de bureau
  • – un exercice de respiration
  • – sortir à l’extérieur ou même ouvrir une fenêtre et se concentrer sur les odeurs, la lumière, le soleil
  • – un exercice de sport
  • – faire de la marche rapide à midi

TIP 2 – Performance  – Bien commencer

Cela peut paraître anodin mais passer une bonne journée ça commence par le commencement, vous connaissez cette expression se lever du pied gauche bref…

Qu’on soit en télétravail ou que nous arrivions au bureau ou sur site je vous propose 3 actions :

  1. – identifiez un objectif facile à atteindre et foncez: un petit sprint et une satisfaction immédiate
  2. – commencez votre journée par une mission qui combine une force et un plaisir, le tri des mails par exemple c’est pour plus tard… sauf si c’est votre petit plaisir …
  3. – Loi de Pareto : identifiez les 20% de votre activité qui créent le plus de valeur d’efficacité, c’est fait ? d’abord félicitations eh oui c’est important de reconnaitre ses forces pour le moral et pour se respecter soi dans son travail aussi. Et  concentrez vous là dessus, le reste suivra.

TIP 3 – Sérénité  – débrancher les angoisses

Si pour vous aussi la sérénité c’est un peu un grand mythe je vous propose  3 exercices qui marchent sur la sceptique et nerveuse que je suis : 

  •  – la pause éclair- vous sentez que tout s’écroule, se speed bref ne va pas dans le bon sens ça s’accumule… on fait un grand STOP : blackout. les yeux fermés on fait quelques respirations et on se concentre sur le fait de ne plus rien faire et quand on rouvre les yeux le monde ne s’est pas écroulé et on est plus frais et dispo
  • – on expulse les tensions : là c’est votre choix frapper quelque chose, crier cracher déchirer un bout de papier
  • – on visualise un bon moment à venir ou même un bon moment passé sur lequel s’ancrer ou qui peut se répéter dans un futur proche.

TIP 4 – Créativité – quelque chose de nouveau

La créativité permet de reprendre le contrôle ou de lâcher prise. On fait quelque chose de nouveau avec quelque chose d’ancien… C’est vous qui êtes acteur de votre vie de votre travail.

  • – Prenez 15 min un papier ou un ordi et noter une idée ou un problème et à la suite 5 façon d’y parvenir différemment ou 5 solutions possibles ça peut être 3 si vous êtes pressés.  Ici la créativité vous montre ce sur quoi vous êtes maitre à bord et ce qui ne dépend pas de vous et comme il n’y a pas qu’une façon de faire vous êtes à même de prendre du recul, de faire que qui vous fait le plus vibrer.
  • – Préservez un espace de créativité à portée de main un carnet un fichier ou dessiner noter les idées pour identifier un espace qui vous appartient où vous êtes créateur sans enjeu, juste pour muscler régulièrement votre créativité. Pas besoin d’être artiste.

TIP 4 – Parentalité- cette autre journée…

Etre parent c’est cumuler les journées être femme ou homme et parent et couple ou pas… et frais dispo performant en arrivant au boulot oui mais…des fois vous avez essuyé du vomi en plain milieu de la nuit, vous avez les larmes ou les angoisses de votre enfant ado arrivant au collège à l’école et les devoirs que vous avez oubliés ou que vous anticiper sans compter la charge mentale à venir de la semaine…

Comment couper ? Se décharger ?

  1. – se dire que votre enfant est à la bonne place avec les bonnes personnes et qu’il a de la chance de vous avoir. (parce que soyons honnêtes ils ne pensent pas toujours à nous le dire suffisamment !)Pensez à une perle du week-end à un sourire ça booste !
  2. – ritualisez votre arrivée et votre départ du boulot ça peut être tout simple chez moi c’est déjà un café chaud…
  3. – chaque problème ou difficulté a sa solution, accordez vous un moment prédéfini dans votre journée pour la chercher et laissez à cet espace temps pas un autre la possibilité de trouver cette solution et ça se fera peut être en plusieurs jours. De mon côté je vous conseille de ne pas vous isoler et de confier décharger ces inquiétudes aux bonnes personnes : compétentes, sans jugement, utiles et bienveillantes.  
  4. – Pensez à l’année dernière par exemple et à votre parentalité, une satisfaction, un moment de bonheur… Vous l’avez ? Et ce n’est pas une to do list?! Alors ne transformez pas votre parentalité en performance ou to do list et faites confiance à vos enfants la famille ça se vit et se construit ensemble en les écoutant vous trouverez votre chemin.

A titre pro et perso j’ai choisi de m’investir pleinement dans le soutien à la parentalité : 

J’ai créé  :

  1. – 7JOURS POUR que scolaire ne rime plus avec enfer ! avec Céline Zemanzcyk pour alléger la charge mentale liée à la scolarité :https://bit.ly/3kdij4P
  2. – un groupe pour les Parents Indignes d’Enfants Atypiques : https://www.facebook.com/groups/parentsindignesdenfantsatypiques
  3. – un café parentalité déjanté : Le Café Graine de Minot : https://guepart.fr/cafe-parentalite/
  4. – une communauté pour échanger les idées créatives pour occuper les petites et les plus grands : https://www.facebook.com/groups/grainedeminot

c’est tout pour le moment…

Entreprendre une histoire de famille

By Coaching de vie, Coaching Pro, Non classé No Comments

Entreprendre, une histoire de famille

Que l'on soit indépendant, micro entrepreneur ou à la tête d'une PME le 1er cercle c'est la famille

#flow #alignement #coaching #entrepreneuriat #famille #potentiel #carriere #entreprendre #mindset #soutien #finance #psy #quotidien #chargementale #support

J'entreprends, Famille = force ou faiblesse?

Entreprendre une histoire de famille

Quand on se lance dans l’entreprenariat on parle de business model, de business plan, d’adéquation entre le porteur de projet et son projet d’entreprise, mais on oublie qu’entreprendre est une histoire de famille.

J’ai la réputation de ne pas hésiter d’enfoncer des portes, de créer des ponts, d’oser, de ne pas trembler vers l’inconnu (ce n’est pas toujours vrai mais souvent). Entreprendre n’est pas vraiment dans ma culture familiale, pas dans la famille proche en tout cas. Pourtant même dans ce cas, entreprendre est une histoire de famille. En tant qu’entrepreneur, micro entrepreneur on porte sur nous le regard de nos proches, l’anxiété, l’encouragement, l’incompréhension, l’inquiétude ou le fan club.

Quand on se lance dans l’entreprenariat au sein d’une famille ou d’un couple on prend les décisions par rapport à soi et par rapport à la famille. En tant qu’entrepreneur on est maitre de ses horaires mais aussi pleinement responsable, chaque décision a un impact. Qu’est-ce que mon activité va représenter dans la situation financière de mon foyer ? Est-ce que mon entreprise va me donner plus de temps ou moins de temps pour mes proches ? Si la banque me suit sur le plan pro qu’en est-il de mon projet immobilier perso ? Comment gérer cette période de flottement où rien n’est assuré en termes de réussite ou la baisse de revenus au début en fonction de mes prévisions, financements… ?

Toutes ces questions ne se posent pas seul. Vous allez en discuter et votre environnement familial peut être une force dans votre projet pour peu qu’il y soit associé dans sa juste mesure.

Une aventure entrepreneuriale c’est une aventure financière, professionnelle (un savant dosage d’expérience, de formation et de compétences, ou pas…) mais aussi psychologique. Dans chacun de ces aspect la famille a un rôle à jouer 

  • Finance : aider à trouver des fonds, accepter que le père Noël soit un peu moins généreux ou que ce ne soit pas la même somme d’argent qui arrive chaque mois ou que les projets d’investissement soient envisagés différemment. Faire partie de ces 1ers 20% qui assurent le succès d’une campagne de crowdfunding…
  • Professionnelle : aider à former, à se forger une expérience ou encore fournir une expertise qui ne fait pas partie de votre panel de compétences : informatique, site web, compta…
  • Psychologique : la famille peut être le garant de votre winner mindset : maman tu es la plus forte, chéri tu vas y arriver, j’ai confiance en toi. Tu connais des difficultés ok mais on est là pour toi… ou ce sont ces proches qui vous demandent un reporting constant minutieux de votre avancée dans votre business plan nombre de clients mais soi disant sans vous mettre la pression car : tu sais ne t’inquiète pas il y a tant d’annonces à pourvoir sur l’APEC ou Pôle Emploi…
  • Quotidien : chacun avance un jour après l’autre il y a le boulot et la charge mentale aussi la famille peut représenter un ancrage dans ces petites joies de chaque jour ou un soutien sur les mission du quotidien ou une to Do list supplémentaire

Quand on crée son activité même en tant qu’in dépendant, micro entrepreneur, cette activité se place dans un réseau dans un cercle, un ensemble de cercles, vous vous souvenez de ce jeux enfant le spirographe un cercle dans un cercle avec un autre cercle presque un mandala ou de la dentelle au choix ? La famille fait partie de ce cercle, entreprendre est donc une histoire de famille mais attention VOUS en tant qu’ENTREPRENEUR vous êtes au centre de ce cercle alors à vous de choisir qui gravite autour de vous et de quelle façon. La famille fait partie de votre identité mais à vous de choisir quelle importance elle a et sur quelle dimension de votre aventure entrepreneuriale.

Vous vivez une aventure entrepreneuriale ensemble et chacun y pourvoit mais attention à bien vous écouter et même si ta maman a toujours raison et ton papa est le plus fort ou inversement et que ton conjoint(e) est l’amour de ta vie…Ils ne détiennent pas la vérité sur ton activité. Ils peuvent y participer mais ton mindset reste dans TA tête à toi alors choisis ce que tu veux y faire entrer et entoure toi des personnes compétentes pour t’accompagner.

Enfin et c’était le but de cet article spontané UN GRAND MERCI à toute la famille au sens large : amis conjoint enfants qui me donnent force, confiance, amour et joie faisant ainsi partie intégrante de cette aventure entrepreneuriale !

Je suis MOMPRENEUR

By Coaching Pro, Non classé No Comments

JE SUIS MOMPRENEUR

Un choix qui me définit et participe à mon équilibre de vie

#family #education #creative #cocooning #entrepreneur #mompreneur #choix #equilibre #coaching pro

à la fois mère parfaite et business woman accomplie ?

Je suis mompreneur

Ça veut dire qu’aujourd’hui je choisi d’être à la fois maman et entrepreneur. Concrètement les deux comptent autant. J’accepte cette étiquette parce qu’elle représente deux priorités de mon quotidien. J’aimerais que celle de Dadpreneur soit aussi courante parce que cette volonté existe aussi.

Ce n’est pas le chemin le plus évident même si certains le donnent parfois à penser et il est parfois empreint de solitude. Je propose un coaching pro à la carte pour les entrepreneurs, (parents ou pas) : c’est par ici

Il existe un décalage entre la façon dont on est perçues à l’extérieur par la famille, les proches, à la sortie de l’école :

 

Combien de fois m’a-t-on dit : à tu es à ton compte c’est plus facile pour les enfants ! Tu dois trouver une nounou en septembre ah ce n’est pas grave ce n’est pas urgent tu travailles de chez toi.

Le confinement ça n’est pas un problème ! Et même aujourd’hui alerte rouge sur le département… Qui a proposé de garder ma fille parmi les parents qui bénéficient d’un jour de congé de repos ou ne travaillent pas et qui ont des enfants amis de ma fille dans le même cas ? Personne. Est-ce le reflet de mes choix ? peut être aussi 😉

Bref des horaires aux facilités, aux paillettes que cela représente de créer son propre business tout y passe. Et les bonjour comment ça va ? Quel est ton business plan ? Combien de clients as-tu signé aujourd’hui ? Tu devrais faire ça et ça pour que ça marche ! Tu es sûre que tu ne préfèrerais pas chercher un petit boulot en parallèle ou un CDI quelque part ? On en parle ?

D’un autre coté on a ces business women qui refusent cette catégorisation parce qu’elles considèrent que c’est scléroser la femme que de porter cette étiquette. La réussite est d’abord celle d’une femme avant celle d’une maman et c’est aussi un choix qui se respecte. Et les entrepreneurs imposent cette réussite financière revendiquée avant tout… Est-ce le seul argument impactant d’un discours de marque ?

La mère parfaite, la business woman sucessfull, la femme mince sportive, le Happy face en toute circonstance est-ce que ce n’est pas VIOLENT ?

 Choisir cette étiquette de mompreneur parce que c’en est une pour moi cela signifie vouloir TOUT :

  • – Un temps privilégié avec la famille les enfants qui restent ma priorité
  • – une carrière, un travail passionnant et aussi une indépendance financière et le temps d’être aux petits soins pour mes clients aussi.

Cela signifie qu’au jour d’aujourd’hui maman et entrepreneure sont deux étiquettes qui me définissent tout autant. C’est donc un véritable challenge de chaque instant parce que le temps ne se multiplie pas mais si cela fonctionne alors… j’aurais TOUT !

Donc je crée mon propre système mes filles ont appris tôt qu’il y a des moments où elles devront être autonomes parce que j’aurais un mail à envoyer, un coup de fil à passer, un événement à organiser ou un rendez-vous client. Parce qu’être shiva en permanence ce n’est pas viable cela conduit inévitablement au burn out. Parfois le week end ou la soirée est amputée parfois je manque un coucher parfois aussi ma parentalité met un cadre à mon business. Le mercredi on en parle ? Et les vacances d’été ? Personne ne me paie mes congés, les jours enfants malades ou encore les baisses d’activité dues à la politique sanitaire actuelle et aux fermetures d’école. Chaque choix ou impact de l’environnement doit être pleinement assumé. Mais la maternité m’a conduite aussi à mettre plus de sens dans mon travail, plus de bienveillance aussi et l’ambition de faire vivre une famille. De la stabilité au service de l’instabilité et de la créativité au service d’un schéma somme toute classique.

Partant de ce postulat ce matin, plusieurs choix se dressaient devant moi :

  1. 1. Mais quand est-ce qu’on pourra travailler correctement avec un temps suffisant sans ces imprévus de dernière minute ? La rage le ressentiment
  2. 2. Prendre un temps privilégié avec ma fille
  3. 3. Travailler à côté d’elle
  4. 4. Trouver quelqu’un pour la garder

Ce matin j’ai choisi en pleine conscience de passer du temps avec elle à faire des travaux manuels pour préparer son anniversaire. A l’heure où je vous parle ce sont des doigts collés et plein de peinture qui claquent sur mon clavier ! Alors ce choix n’est pas facile à vivre tous les jours mais trouver un équilibre entre maternité et travail est un challenge qui en vaut le coup aussi pour demain. Pas seulement pour garantir les bases d’une enfance heureuse mais pour qu’une fois adulte le chemin soit aussi plus facile pour ma fille si elle fait ce même choix.

Aujourd’hui j’ai choisi ma fille et je mise sur la loi de Pareto (pour ne pas finir shizo ), je vous en parle bientôt !

Comment Passer de l’Autruche à l’Avion de Chasse ?

By Coaching Pro, Non classé No Comments

COMMENT PASSER DE L'AUTRUCHE A L'AVION DE CHASSE ?

Stop à la procrastination et au syndrome de l'imposteur

#vismaviedentrepreneur #procrastination #syndromedelimposteur #todolist #entreprendre #ensemble #coachingentrepreneur #work #passion

Entrepreneur(e) que te renvoie ton miroir ?

Cesser de Procrastiner, Arrêter de tout remettre à plus tard. Procrastiner c’est un mot clef du moment qui signifie remettre à demain. Cette tendance peut avoir plusieurs causes et se manifester de plusieurs façons :

1.L’anxiété, la peur de l’incertitude :

  • de quoi sera fait demain ?
  • est ce qu’on reconfine?
  • quel sera l’effet indésirable de mon action ?
Bref : on fait l’autruche on met la tête dans le sable plutôt que de humer l’air et présager de la météo

2. le syndrome de l’imposteur :

un perfectionnisme poussé à l’extrême qui aboutit à la dévalorisation de soi, de ses services et tend vers les considérations suivantes:

  • – je n’arrive jamais à rien
  • – ça existe déjà en mieux…
  • – je n’en serai jamais capable
 
Les conséquences sont :
  • – une bonne déprime
  • -l’immobilisme plutôt que l’action,
  • -la fuite plutôt que la confrontation,
  • – l’enlisement dans une situation insatisfaisante. On essaye pas du tout comme ça pas d’échec possible
  • – La course après le temps
  • – Dispersion et hyperactivité. On estime mal le temps à accorder aux choses et quelles missions prioriser ou alors on se crée toutes sortes d’urgences pour au final ne plus avoir le temps de faire ce qui doit être fait.
  • – Overdose de To Do List

Il y a actuellement une tendance à l’hyper organisation. surtout en cette rentrée : on pense à quelque chose à faire à réaliser et tout de suite une liste s’affiche dans notre tête parallèlement à une autre to do list sans parler de toutes les bonnes résolutions qui s’amoncellent parce qu’on ne peut pas continuer comme ça.

La procrastination est une création de l’esprit, et si je suis passionnée de création celle ci je m’en passerais bien en tant qu’entrepreneure !

Cela fait partie des points que nous abordons en coaching pro, pour + d’infos c’est par ici

Voici néanmoins quelques pistes :

CONCRETISER : remettre les enjeux dans un univers concret : si je ne fais pas mon post FB maintenant qu’est ce qui va se passer ? Est-ce que la communauté s’en remettra est ce que m’on activité plongera ?

PRIORISER : vive les agenda : papier ou numérique pour prendre conscience de la durée d’une journée qui ne sera malheureusement jamais de 36h. Déterminer donc ses priorités de manière rapide et évidente. Ce qui est à reporter par manque de temps ou de motivation ou encore de confiance doit être noté précisément dans un créneau

AMOUR ET GRATITUDE là je cite une professionnelle en RESC, énergies. Il faut parfois toute une vie pour s’accepter alors lutter contre le syndrôme de l’imposteur peut paraitre insurmontable mais accepter que le fait d’avoir peur ou de ne pas être parfait est naturel et que ses imperfections ne sont pas le signe d’une immense faiblesse est un premier pas. Juste se dire chaque jour le positif de ce qu’on est et ce qu’on fait.

S EXTRAIRE, SORTIR SI grosse angoisse et de pétrification : débrancher tout : se raccrocher à une perception physique réconfortante: feu dans la cheminée, boisson chaude, pyjama tout doux ou sport

ou

reprendre contact avec le collectif pas forcément en relation avec l’objet de notre angoisse mais se rendre compte qu’il y a d’autres personnes dans la vie autour de soi et d’autres situations

Plus facile à dire qu’à faire ?!

Vous prêchez une convertie !

C’est pour ça que j’apprécie les coaching pro collectifs pour accompagner au mieux les entrepreneurs vers la réussite qui leur correspond à la fois de manière individualisée mais en exploitant également la force du groupe.

Pour ne pas manquer les prochaines dates : https://www.facebook.com/guepart.conseil