Category

Reportages

Mireille Fulpius fait feu de tout bois

By Culture, Reportages No Comments

Un esprit bohème anime le château de Ratilly un des premiers centres d’art vivant de France également anciennement repère de brigands. Il faut actionner une cloche en bronze pour manifester son entrée. Dans la cour une scène s’installe, ce soir un concert de musique indienne fera vibrer les vieilles pierres. Le bâtiment est tout en courbes et plein de surprises : exposition, atelier de poterie, pigeonnier datant de la Renaissance dont même l’échelle de bois brut a été conservée.

IMG_1510

IMG_1511

IMG_1513

IMG_1514

IMG_1519

IMG_1518

IMG_1516

IMG_1515

Michelle Fulpius, sculptrice genevoise est intervenue en façade comme en intérieur. Elle utilise le bois comme un diamant, il peut être brut, façonné, brulé, sérigraphié, imprimé, peint, vernis. Monumental, il incarne la majesté de la nature qui s’élève vers le ciel tandis que son écorchure n’est pas sans rappeler l’intervention humaine. Le façonnement exprime le manifeste du travail de création. L’aspect sculptural s’efface derrière le matériau comme un diamant brut qui en impose au visiteur. Le bois se fait l’épine dorsale de l’art, de l’homme, du sculpteur, de la vie. L’artiste se fait humble, l’art retourne à la matière.

IMG_1523

IMG_1544

IMG_1533

IMG_1568

IMG_1561

IMG_1574

IMG_1584

Pour plus d’informations :

CHATEAU DE RATILLY – CENTRE D’ART VIVANT
EXPOSITION D’ETE – 22 juin au 13 octobre 2013
Vernissage et soirée d’été : samedi 22 juin 2013 à 18h30
MIREILLE FULPIUS
sculptures, installations, dessins
www.chateauderatilly.fr
www.mireillefulpius.com

Défilé de passionnés masqués

By Culture, Reportages No Comments

Je souhaiterais rendre hommage à des passionnés qui ont su insuffler poésie et mystère baroques à Corbeil-Essonnes.

Organisé pour la 7ème fois, le « Carnaval Vénitien » trouve sa légitimité en région parisienne par la précision des fantaisies brodées, les incarnations de masques, les gondoles hors-bords, la magnificence des costumes et la musique baroque qui envahissaient les rues du centre ville donnant ainsi un aspect lyrique à la banlieue essonienne. Surréaliste, non ?

Pas tant que ça. Tout a commencé à la MJC de Fernand Léger où des créatrices du cours de couture se sont lancées dans la confection de costumes vénitiens, puis de fil en aiguille, appuyées également par l’association au Fil des Idées, le carnaval a fait ses premiers pas de défilé avec une première édition en 2003 qui s’est développée par la suite à la fréquence d’une biennale. Pendant l’année, des cours de masque, de confection, de travail du cuir et de poses baroques ont lieu en préparation de l’événement.

Le résultat est grandiose par la magie de l’instant, la générosité et la bienveillance des participants qui évoluent avec grâce pourtant emportés par le vent glacial de ce samedi de « printemps ».

Un grand merci en images à tous les magiciens costumés ou non qui ont su donner Venise à Corbeil, de la réalité à la fantaisie, du rêve au réel,  tout est possible, non ? : )

IMG_0450

IMG_0451 IMG_0452 IMG_0454 IMG_0456 IMG_0460 IMG_0463 IMG_0472 IMG_0474 IMG_0477 IMG_0483 IMG_0485 IMG_0489 IMG_0491 IMG_0495 IMG_0501 IMG_0502 IMG_0506 IMG_0508 IMG_0510 IMG_0511 IMG_0515 IMG_0517 IMG_0532 IMG_0540 IMG_0548 IMG_0550 IMG_0551 IMG_0555 IMG_0557 IMG_0558 IMG_0566 IMG_0567 IMG_0570 IMG_0574 IMG_0575 IMG_0578 IMG_0580 IMG_0584 IMG_0589 IMG_0590 IMG_0591 IMG_0592 IMG_0593 IMG_0597 IMG_0600 IMG_0604 IMG_0610 IMG_0612 IMG_0613 IMG_0623 IMG_0633 IMG_0636 IMG_0647 IMG_0648 IMG_0659