Category

Gourmandises

Salmorejo créatif

By Gourmandises One Comment

Le salmorejo est un gaspacho épais, comme une crème de tomates. C’est une recette traditionnelle de Cordoue en Andalousie qui est servie en entrée ou en accompagnement de fritures. Principalement à base d’éléments broyés, il trouve son origine dans les temps ancestraux du broyage d’aliments à la pierre. Blanc dans sa plus ancienne version, il ne prendra sa couleur orangée qu’à l’arrivée de la tomate en Europe grâce la découverte du Nouveau Monde.

Dans beaucoup de recettes, vous trouverez parmi les ingrédients du concentré de tomates en boite. Pour ma part j’ai souhaité profiter des dernières tomates de saison et pour en relever le goût, j’ai joué la créativité en optant pour des épices assez relevées comme le curry et le gingembre.

Ceci est une recette très facile adaptable à de nombreux légumes. Les possesseurs de mixeurs n’accorderont plus autant d’attention au gaspacho en boite d’une célèbre marque espagnole au rayon frais ! 😉 C’est plus rapide d’en faire que d’en acheter !

Ingrédients :

  • 3 -4 tomates
  • 1 poivron
  • 1 courgette
  • 40g de mie de pain humidifiée
  • 2 cuillères à soupe de curry
  • 1 oignon rouge
  • 1 cuillère à soupe de gingembre
  • 1 poignée d’olives
  • sel
  • poivre
  • un fond d’eau
  • un fond de lait
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre de xérès
  • 1 à 2 cuillères à café de sucre

Première étape : lisez attentivement la liste des ingrédients, vous les avez tous ?

Deuxième étape : mettez tout dans le mixeur et pressez le bouton pendant quelque minutes. Afin de parvenir au résultat que vous souhaitez il est préférable de verser les épices petit à petit afin de régler l’assaisonnement à votre goût.

Troisième étape : il n’y en a pas, le salmorejo est déjà prêt ! 🙂

En appétit ? d’autres recettes vous attendent dans la rubrique Gourmandises

Prince des mers en résidence en Provence

By Gourmandises No Comments

Voici une recette savoureuse de poisson, du loup comme on dit dans le Sud, du bar comme on dit dans le nord. Et avec ceci ? …un accompagnement de légumes du Sud entre le tian et le gratin provençal. Vous pouvez séparer les deux recettes si vous le souhaitez ou la réaliser en deux fois compte tenu des temps de cuisson différents : 15 min pour le poisson, 50 min pour les légumes.

Ingrédients pour le poisson :

Pour la chapelure :

  • de la mie de pain
  • des herbes de Provence
  • 1/2 gousse d’ail

Ingrédients pour les légumes

IMG_2675

Faites préchauffer votre four à 170°. Commençons donc par les légumes. Coupez l’oignon en lamelles et faites le revenir dans un peu d’huile d’olive à feu doux pendant 15-20 minutes jusqu’à ce qu’ils soient confits. Coupez en rondelles la courgette, l’aubergine et deux tomates. Huilez un plat, déposez-y l’oignon puis les rondelles de légumes en les alternant. Laissez parler votre fibre artistique !

Réalisez ensuite une chapelure parfumée qui servira à la fois pour les légumes et pour le poisson. Pour ce faire écrasez la demi gousse d’ail puis passez la au mixer avec les herbes de Provence et la mie de pain.

Ajoutez en la moitié sur le plat de légumes et enfournez-le pour 45 minutes. Au terme de cette cuisson, augmentez la puissance du four de manière à dorer la chapelure, cinq minutes pas plus et sous votre surveillance pour éviter les accidents !

IMG_2672

Faites préchauffer votre four à 170°. Passons au poisson. Huilez un autre plat et déposez dans celui-ci les deux filets de loup/bar, côte à côte, recouvrez-les de lamelles de citron puis ajoutez des dés de tomates grossièrement coupés et enfin recouvrez de chapelure. Enfournez dix minutes puis augmentez la puissance du four pendant quelques minutes pour dorer la chapelure.

Et c’est prêt ! Régalez-vous !

Avec ce prince des mers, je vous suggère un vin blanc structuré et d’une grande finesse comme un châteauneuf blanc.

Pour consulter d’autres recettes savoureuses et ensoleillées consultez la rubrique Gourmandises

Vacances en cocotte : Moules saveurs du sud

By Gourmandises No Comments

Recette rapide à quatre mains réalisée en  collaboration avec le Gourmand, effet vacances garanti !

En 15 min de cuisson vous êtes en terrasse en bord de mer, les doigts de pieds en éventail et le soleil méditerranéen vous caresse le visage…

Ingrédients pour deux personnes :

  • 2 livres de moules
  • 1 bouquet de basilic
  • 1 échalote
  • 1 petit morceau de beurre
  • 2 tomates
  • 10 cl de vin blanc
  • 10 cl de crème fraiche
  • 1caf de farine

Commencez tout naturellement par trier les bonnes moules des mauvaises : plongez-les dans l’eau et éliminez celles qui s’ouvrent. A l’aide d’un petit couteau enlevez ensuite les algues qui dépassent. Prêts ?

C’est le moment de sortir la cocotte !

Coupez l’échalote en petit morceaux et faites la revenir avec un peu de beurre dans le fond de la cocotte. Ajoutez-y les moules, le basilic et les tomates grossièrement coupés ainsi que le vin blanc. Faites cuire 10 min puis ajoutez la crème fraiche et la cuillère à café de farine. Remuez et laissez mijoter cinq dernières minutes. C’est déjà prêt.

En accord mets et vin je vous suggère un blanc proche de l’Etang de Thau : du Picpoul de Pinet, une petite appellation très agréable avec les coquillages et les crustacés.

Pour plus de recettes, consultez la rubrique Gourmandises

IMG_2671

Un dessert frais et léger : Panna cotta vanillée – coeur fondant ananas

By Gourmandises No Comments

Voici un petit dessert qui peut être servi seul ou également accompagné d’une salade de fruits et vous offrir ainsi une belle parenthèse de fraicheur bienvenue par ces temps de grosses chaleurs ! La recette est prévue pour six personnes, pour les gourmands, méfiez-vous les moules que j’ai utilisés ne sont pas très grands alors à vos règles de trois pensez à gonfler les proportions ! ceci n’est pas une recette minute, comptez trois heures de préparation, réfrigération par sécurité!

Panna cotta

une gousse de vanille

50cl de crème liquide

60 g de sucre

3 feuilles et demi de gélatine

Cœur fondant ananas

un ananas

1 citron vert

3 caf de gingembre en poudre

IMG_1375

Tout d’abord défoulez-vous sur l’ananas, coupez le en petit morceaux puis faites le cuire à feu doux. Zestez le citron vert au dessus de la casserole et ajoutez y également le jus de citron. Faîtes revenir le temps que l’ananas compote soit environ 20 min. Une fois que le mélange est compoté passez le au chinois ou au tamis selon ce que vous avez. Armez-vous de patience si vous souhaitez obtenir quelque chose de lisse. J’y suis revenue pas moins de trois fois. !!! Dès que vous avez obtenu la texture voulue, versez le mélange dans un bac à glaçon et faîtes le congelez. Comptez une bonne heure voire plus selon la puissance du congélateur. Cela vous laisse donc un peu de temps libre… ou vous pouvez commencer la panna cotta.

Pour la panna cotta, c’est très simple : versez-tout dans la casserole : sucre, crème liquide et gousse de vanille, pensez à l’ouvrir et à en extraire les grains avant de la mettre toute entière afin qu’elle infuse pleinement. Dans un saladier versez de l’eau fraiche et des glaçons puis  plongez-y la gélatine. En parallèle la crème liquide chauffe et la vanille infuse. Poursuivez jusqu’à ébullition puis retirez la casserole du feu. Sortez la gélatine du saladier et essorez-la avec soin , intégrez- la ensuite à la crème en mélangeant doucement jusqu’à sa dissolution. Laissez refroidir quelques instants puis versez là dans les moules au tiers de leur profondeur. Placez-les au congélateur pendant 30 min. Vérifiez que la panna cotta a bien pris, elle est ferme tout en étant un peu souple. Tout bêtement posez vous la question de avoir si elle peut supporter le poids du glaçon d’ananas. si c’est le cas ajoutez-le, puis remplissez à ras bord le moule de panna cotta laissez refroidir au réfrigérateur pendant 1h 1h30. Si vous êtes en retard, pensez à l’option congélateur qui vous fera gagner la moitié du temps.

Au bout de ce laps de temps c’est fini ! prêt à déguster !

IMG_1387

IMG_1390